La première tour à énergie positive de Normandie sera bâtie au Havre

La Ville du Havre va céder un terrain dans le quartier Saint-Nicolas pour la construction d’une tour d’habitation de 15 étages qui doit produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

74 logements à énergie positive

Le Havre aura prochainement sur son territoire la première tour d’habitation à énergie positive de Normandie. Lundi 7 mars 2022, le conseil municipal a autorisé la cession d’une parcelle de 1 256 m2 au Nord de la ZAC Dumont-d’Urville (quartier Saint- Nicolas) au profit de la SCCV Tour Elithis Le Havre pour la construction d’un bâtiment démonstrateur à énergie positive de 74 logements et d’un local commercial en rez-de-chaussée, pour une surface totale de plancher de 4 482 m2.

La Tour de 15 étages est conçu par l’agence d’architectes Coldefy & Associés pour produire plus d’énergie qu’il n’en consomme. La production d’énergie solaire conjuguée à une conception très poussée de son isolation doit permettre de couvrir intégralement les besoins en chauffage, eau chaude sanitaire et la consommation électrique des foyers occupants.

Des factures énergétiques nulles pour les habitants

Avec ce projet, le groupe immobilier Elithis poursuit l’objectif d’obtenir une facture énergétique nulle pour les habitants de l’immeuble, en les plaçant au cœur du système de gestion de l’énergie par le biais du numérique et de la domotique.

L’immeuble sera surmonté d’une grande pergola au 15e étage qui aura pour fonction de supporter des panneaux solaires et d’accueillir un espace de partage et de rencontre pour les habitants.

Le démarrage des travaux est prévu début 2023, une fois les procédures d’urbanisme accomplies.

Dumont-d’Urville, un nouveau quartier entre la ville et le port

La création de cette tour « signal » à l’architecture remarquable et aux caractéristiques techniques innovantes signe l’entrée du tout nouveau quartier Dumont-d’Urville qui accueillera à terme un campus « sport-santé », une maison de santé, un EHPAD et 485 logements (dont 150 étudiants), en complément du tiers-lieu « Hangar Zéro » et de la résidence universitaire A Docks déjà existants.

L’intégralité des terrains de cette zone d’aménagement concertée (ZAC) sont désormais vendus ou sous promesses de vente.